Travail : création d’entreprise

Print Friendly

Au terme de trois années d’ancienneté dans ma société, j’envisage de prendre un congé création d’entreprise d’un an (et de le prolonger d’un an si tout se déroule bien). Si je suis amené à réintégrer ma société initiale au terme du congé, est-ce que l’année ou les 2 années de congé sont prises en compte totalement dans mon ancienneté au sein de cette société ? (notamment au regard de l’acquisition.
L’article L. 122-32-12 du code du travail dispose que lors de la prise de ce congé, le contrat de travail est suspendu. La période de suspension du contrat n’est pas prise en compte pour le calcul de l’ancienneté sauf disposition conventionnelle plus favorable.

Pour lire la suite, cliquez sur ce lien

Cet article a été rédigé pour offrir des informations utiles, des conseils juridiques pour une utilisation personnelle, ou professionnelle.

Il est mis à jour régulièrement, dans la mesure du possible, les lois évoluant régulièrement. Le cabinet ne peut donc être responsable de toute péremption ou de toute erreur juridique dans les articles du site.

Mais chaque cas est unique. Si vous avez une question précise à poser au cabinet d’avocats, dont vous ne trouvez pas la réponse sur le site, vous pouvez nous téléphoner au 01 43 37 75 63.