Vers une légitime défense des entreprises face au piratage de données ?